Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

VIDÉO : Alain Allegretti sur La Promenade des Anglais

VIDÉO : Alain Allegretti sur La Promenade des Anglais


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  1. Accueil
  2. Manger/Dîner
  3. Restaurants

30 janvier 2012

Par

Ali Rosen, vidéo du repas quotidien

Le chef français parle de son nouveau restaurant dans le quartier de Chelsea à New York

La Promenade des Anglais


Q & A Avec Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

Comment Alain Allegretti jongle-t-il avec les restaurants de deux états différents ? « J'ai arrêté de dormir », explique-t-il. Mais ne vous attendez pas à ce que ce beau chef abandonne son jeu de golf ou son sexe. Alain Allegretti a du pain sur la planche en ce moment, avec l'ouverture de son nouveau restaurant, Azur, à Atlantic City, avec son restaurant phare, La Promenade des Anglais, mais il prend tout en main et n'a pas l'intention de ralentir de si tôt. C'est une bonne chose car il est l'un des jeunes chefs français les plus talentueux du pays.

Allegretti est arrivé pour la première fois sur la scène culinaire de New York en 2001, après avoir perfectionné ses compétences culinaires en France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapelle, et Restaurant Le Louis XV pour n'en nommer que quelques-uns. Et il ne fallut pas longtemps avant qu'Allegretti dirigeait son propre restaurant éponyme, Allegretti, suivie par La Promenade des Anglais. Vous ne trouverez pas de réplique de Le Promenade sur la côte du Jersey. « Azure est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande. » Et tandis qu'Allegretti s'est fait un nom comme « l'un des praticiens les plus habiles de la ville en matière de cuisine française moderne », sa prochaine entreprise s'inspirera d'autres inspirations. “Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial,” nous dit-il. Pas étonnant qu'il ne dort pas beaucoup ces jours-ci.

Célibataire/Marié/Divorcé ?
Seul

Que vouliez-vous être quand vous avez grandi ?
Je ne sais toujours pas, et je me sens si jeune !

Quel a été votre premier emploi dans l'alimentation ?
Eplucheur et lave-vaisselle

Quel a été votre plus gros désastre en cuisine ?
Une fois, un boucher pour lequel je travaillais m'a poursuivi dans la cuisine avec un couperet parce qu'il n'aimait apparemment pas ma réponse moins que douce à une critique moins que douce de mon travail.

Tout d'abord, félicitations pour l'ouverture de votre deuxième restaurant, Azur. Pourquoi ouvrir un restaurant à Atlantic City ?
J'étais enthousiasmé par l'emplacement et l'idée de ce Hôtel Revel essayait de créer. J'ai pensé que ce serait une bonne idée de faire un restaurant de fruits de mer aux côtés du Se délecter équipe et les chefs talentueux qu'ils ont réunis. Nous avons tous l'opportunité unique d'apporter quelque chose de différent au bord de la mer.

Comment décririez-vous les différences entre Azur et La Promenade des Anglaïss?
Machines à sous et lois sur les conteneurs ouverts ? Je plaisante… Ils sont complètement différents. La Promenade est une boîte à bijoux dans un quartier emblématique c'est un endroit où vous voulez que chacun de vos invités devienne votre bon ami. Azur est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande.

Décrivez vos repas idéaux aux deux.
Idem pour les deux – laitue Boston, vivaneau entier grillé et un plat moyen de Paccheri. Magnifique !

Avec un restaurant à New York et un nouveau à Atlantic City, comment conciliez-vous les deux ?
J'ai renoncé à dormir.

Quels étaient vos plats préférés que votre grand-mère vous a appris à cuisiner lorsque vous étiez enfant à Nice ?
Elle m'a appris à faire des pâtes fraîches et de la sauce tomate fraîche du jardin.

Votre carrière s'est étendue de la France à New York, de Le Cirque à Azur, Si vous pouviez tout recommencer, dans quelle cuisine aimeriez-vous vous retrouver ?
Tous étaient importants pour moi - pour créer une cuisine parfaite, je prenais un morceau de chaque endroit où je suis allé. je me sens chez moi à La Promenade des Anglais.

Qui sont certains de vos mentors culinaires ? Quelle est l'une des plus grandes leçons que vous ayez tirées d'eux ?
Alain Ducasse : Il m'a appris à intégrer une perspective commerciale avec une passion aveugle et honnête pour la nourriture
Jacques Maximin : Il m'a appris à cuisiner
Sirio Maccioni : Il m'a appris à être charismatique.

Lors d'un rare jour de congé, que ferions-nous pour vous et où vous trouverions-nous en train de manger ?
Je me lève tôt, je prends mon petit-déjeuner, je vais à la salle de sport, je joue au golf, je rencontre des amis pour un cocktail, je prends un bon dîner à la maison, en laissant de la place pour le dessert et le sexe, je dors s'il y a du temps.

Quel est le dernier restaurant de New York qui vous a vraiment séduit ?
J'essaierai toujours toutes sortes de restaurants - mais mon endroit décontracté préféré est Locanda Verde.
Pour les bons basiques de fantaisie, vous ne pouvez pas vous tromper avec Eric et Daniel.

A part le vôtre, quels sont vos spots français préférés dans la ville ?
Boulud Sud

Comment décririez-vous votre style de cuisine ? Vous voyez-vous plus dans le camp français de la vieille école ou vous alignez-vous davantage sur la cuisine moderne?
Eh bien, Pete Wells a eu la gentillesse de résumer dans son NY Times critique de La Promenade quand il m'a appelé "l'un des praticiens les plus adeptes de la cuisine française moderne de la ville". Cette seule phrase était plus que flatteuse et vraiment humiliante !

Dans quel quartier habitez-vous et quels sont vos endroits préférés pour y dîner ?
Limite entre financier et Tribeca – Fils thaïlandais et Locanda Verde

Où te vois-tu dans dix ans ? Quelle est la prochaine à l'horizon, un livre, un autre restaurant…?
À côté de l'océan et retiré dans un endroit où le soleil brille toute l'année. Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial.

Vous êtes sur votre lit de mort & le sexe ou le dîner ? (Et oui, vous devez en choisir un)
Si je suis sur mon lit de mort, je laisserais mon amant choisir. Espérons qu'elle saura mieux !


Q & A Avec Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

Comment Alain Allegretti jongle-t-il avec les restaurants de deux états différents ? « J'ai arrêté de dormir », explique-t-il. Mais ne vous attendez pas à ce que ce beau chef abandonne son jeu de golf ou son sexe. Alain Allegretti a du pain sur la planche en ce moment, avec l'ouverture de son nouveau restaurant, Azur, à Atlantic City, avec son restaurant phare, La Promenade des Anglais, mais il prend tout en main et n'a pas l'intention de ralentir de si tôt. C'est une bonne chose car il est l'un des jeunes chefs français les plus talentueux du pays.

Allegretti est arrivé pour la première fois sur la scène culinaire de New York en 2001, après avoir perfectionné ses compétences culinaires en France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapelle, et Restaurant Le Louis XV pour n'en nommer que quelques-uns. Et il ne fallut pas longtemps avant qu'Allegretti dirigeait son propre restaurant éponyme, Allegretti, suivie par La Promenade des Anglais. Vous ne trouverez pas de réplique de Le Promenade sur la côte du Jersey. « Azure est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande. » Et tandis qu'Allegretti s'est fait un nom comme « l'un des praticiens les plus habiles de la ville en matière de cuisine française moderne », sa prochaine entreprise s'inspirera d'autres inspirations. “Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial,” nous dit-il. Pas étonnant qu'il ne dort pas beaucoup ces jours-ci.

Célibataire/Marié/Divorcé ?
Seul

Que vouliez-vous être quand vous avez grandi ?
Je ne sais toujours pas, et je me sens si jeune !

Quel a été votre premier emploi dans l'alimentation ?
Eplucheur et lave-vaisselle

Quel a été votre plus gros désastre en cuisine ?
Une fois, un boucher pour lequel je travaillais m'a poursuivi dans la cuisine avec un couperet parce qu'il n'aimait apparemment pas ma réponse moins que douce à une critique moins que douce de mon travail.

Tout d'abord, félicitations pour l'ouverture de votre deuxième restaurant, Azur. Pourquoi ouvrir un restaurant à Atlantic City ?
J'étais enthousiasmé par l'emplacement et l'idée de ce que Hôtel Revel essayait de créer. J'ai pensé que ce serait une bonne idée de faire un restaurant de fruits de mer aux côtés du Se délecter équipe et les chefs talentueux qu'ils ont réunis. Nous avons tous l'opportunité unique d'apporter quelque chose de différent au bord de la mer.

Comment décririez-vous les différences entre Azur et La Promenade des Anglaïss?
Machines à sous et lois sur les conteneurs ouverts ? Je plaisante… Ils sont complètement différents. La Promenade est une boîte à bijoux dans un quartier emblématique c'est un endroit où vous voulez que chacun de vos invités devienne votre bon ami. Azur est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande.

Décrivez vos repas idéaux aux deux.
Idem pour les deux - laitue Boston, vivaneau entier grillé et un plat moyen de Paccheri. Magnifique !

Avec un restaurant à New York et un nouveau à Atlantic City, comment conciliez-vous les deux ?
J'ai renoncé à dormir.

Quels étaient vos plats préférés que votre grand-mère vous a appris à cuisiner lorsque vous étiez enfant à Nice ?
Elle m'a appris à faire des pâtes fraîches et de la sauce tomate fraîche du jardin.

Votre carrière s'est étendue de la France à New York, de Le Cirque à Azur, si c'était à refaire, dans quelle cuisine aimerais-tu te retrouver ?
Tous étaient importants pour moi - pour créer une cuisine parfaite, je prenais un morceau de chaque endroit où je suis allé. je me sens chez moi à La Promenade des Anglais.

Qui sont certains de vos mentors culinaires ? Quelle est l'une des plus grandes leçons que vous ayez tirées d'eux ?
Alain Ducasse : Il m'a appris à intégrer une perspective commerciale avec une passion aveugle et honnête pour la nourriture
Jacques Maximin : Il m'a appris à cuisiner
Sirio Maccioni : Il m'a appris à être charismatique.

Lors d'un rare jour de congé, que ferions-nous pour vous et où vous trouverions-nous en train de manger ?
Je me lève tôt, je prends mon petit-déjeuner, je vais à la salle de sport, je joue au golf, je rencontre des amis pour un cocktail, je prends un bon dîner à la maison, en laissant de la place pour le dessert et le sexe, je dors s'il y a du temps.

Quel est le dernier restaurant de New York qui vous a vraiment séduit ?
J'essaierai toujours toutes sortes de restaurants - mais mon endroit décontracté préféré est Locanda Verde.
Pour les bons basiques de fantaisie, vous ne pouvez pas vous tromper avec Eric et Daniel.

A part le vôtre, quels sont vos spots français préférés dans la ville ?
Boulud Sud

Comment décririez-vous votre style de cuisine ? Vous voyez-vous plutôt dans le camp français de la vieille école ou vous alignez-vous davantage sur la cuisine moderne ?
Eh bien, Pete Wells a eu la gentillesse de le résumer dans son NY Times critique de La Promenade quand il m'a appelé "l'un des praticiens les plus adeptes de la cuisine française moderne de la ville". Cette seule phrase était plus que flatteuse et vraiment humiliante !

Dans quel quartier habitez-vous et quels sont vos endroits préférés pour y dîner ?
Limite entre financier et Tribeca – Fils thaïlandais et Locanda Verde

Où te vois-tu dans dix ans ? Quelle est la prochaine à l'horizon, un livre, un autre restaurant…?
À côté de l'océan et retiré dans un endroit où le soleil brille toute l'année. Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial.

Vous êtes sur votre lit de mort & le sexe ou le dîner ? (Et oui, vous devez en choisir un)
Si je suis sur mon lit de mort, je laisserais mon amant choisir. Espérons qu'elle saura mieux !


Q & A Avec Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

Comment Alain Allegretti jongle-t-il avec les restaurants de deux états différents ? « J'ai arrêté de dormir », explique-t-il. Mais ne vous attendez pas à ce que ce beau chef abandonne son jeu de golf ou son sexe. Alain Allegretti a du pain sur la planche en ce moment, avec l'ouverture de son nouveau restaurant, Azur, à Atlantic City, avec son restaurant phare, La Promenade des Anglais, mais il prend tout en main et n'a pas l'intention de ralentir de si tôt. C'est une bonne chose car il est l'un des jeunes chefs français les plus talentueux du pays.

Allegretti est arrivé pour la première fois sur la scène culinaire de New York en 2001, après avoir perfectionné ses compétences culinaires en France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapelle, et Restaurant Le Louis XV pour n'en nommer que quelques-uns. Et il ne fallut pas longtemps avant qu'Allegretti dirigeait son propre restaurant éponyme, Allegretti, suivie par La Promenade des Anglais. Vous ne trouverez pas de réplique de Le Promenade sur la côte du Jersey. « Azure est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande. » Et tandis qu'Allegretti s'est fait un nom comme « l'un des praticiens les plus habiles de la ville en matière de cuisine française moderne », sa prochaine entreprise s'inspirera d'autres inspirations. “Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial,” nous dit-il. Pas étonnant qu'il ne dort pas beaucoup ces jours-ci.

Célibataire/Marié/Divorcé ?
Seul

Que vouliez-vous être quand vous avez grandi ?
Je ne sais toujours pas, et je me sens si jeune !

Quel a été votre premier emploi dans l'alimentation ?
Eplucheur et lave-vaisselle

Quel a été votre plus gros désastre en cuisine ?
Une fois, un boucher pour lequel je travaillais m'a poursuivi dans la cuisine avec un couperet parce qu'il n'aimait apparemment pas ma réponse moins que douce à une critique moins que douce de mon travail.

Tout d'abord, félicitations pour l'ouverture de votre deuxième restaurant, Azur. Pourquoi ouvrir un restaurant à Atlantic City ?
J'étais enthousiasmé par l'emplacement et l'idée de ce Hôtel Revel essayait de créer. J'ai pensé que ce serait une bonne idée de faire un restaurant de fruits de mer aux côtés du Se délecter équipe et les chefs talentueux qu'ils ont réunis. Nous avons tous l'opportunité unique d'apporter quelque chose de différent au bord de la mer.

Comment décririez-vous les différences entre Azur et La Promenade des Anglaïss?
Machines à sous et lois sur les conteneurs ouverts ? Je plaisante… Ils sont complètement différents. La Promenade est une boîte à bijoux dans un quartier emblématique c'est un endroit où vous voulez que chacun de vos invités devienne votre bon ami. Azur est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande.

Décrivez vos repas idéaux aux deux.
Idem pour les deux – laitue Boston, vivaneau entier grillé et un plat moyen de Paccheri. Magnifique !

Avec un restaurant à New York et un nouveau à Atlantic City, comment conciliez-vous les deux ?
J'ai renoncé à dormir.

Quels étaient vos plats préférés que votre grand-mère vous a appris à cuisiner lorsque vous étiez enfant à Nice ?
Elle m'a appris à faire des pâtes fraîches et de la sauce tomate fraîche du jardin.

Votre carrière s'est étendue de la France à New York, de Le Cirque à Azur, Si vous pouviez tout recommencer, dans quelle cuisine aimeriez-vous vous retrouver ?
Tous étaient importants pour moi - pour créer une cuisine parfaite, je prenais un morceau de chaque endroit où je suis allé. je me sens chez moi à La Promenade des Anglais.

Qui sont certains de vos mentors culinaires ? Quelle est l'une des plus grandes leçons que vous ayez tirées d'eux ?
Alain Ducasse : Il m'a appris à intégrer une perspective commerciale avec une passion aveugle et honnête pour la nourriture
Jacques Maximin : Il m'a appris à cuisiner
Sirio Maccioni : Il m'a appris à être charismatique.

Lors d'un rare jour de congé, que ferions-nous pour vous et où vous trouverions-nous en train de manger ?
Je me lève tôt, je prends mon petit-déjeuner, je vais à la salle de sport, je joue au golf, je rencontre des amis pour un cocktail, je prends un bon dîner à la maison, en laissant de la place pour le dessert et le sexe, je dors s'il y a du temps.

Quel est le dernier restaurant de New York qui vous a vraiment séduit ?
J'essaierai toujours toutes sortes de restaurants - mais mon endroit décontracté préféré est Locanda Verde.
Pour les bons basiques de fantaisie, vous ne pouvez pas vous tromper avec Eric et Daniel.

A part le vôtre, quels sont vos spots français préférés dans la ville ?
Boulud Sud

Comment décririez-vous votre style de cuisine ? Vous voyez-vous plus dans le camp français de la vieille école ou vous alignez-vous davantage sur la cuisine moderne?
Eh bien, Pete Wells a eu la gentillesse de le résumer dans son NY Times critique de La Promenade quand il m'a appelé "l'un des praticiens les plus adeptes de la cuisine française moderne de la ville". Cette seule phrase était plus que flatteuse et vraiment humiliante !

Dans quel quartier habitez-vous et quels sont vos endroits préférés pour y dîner ?
Limite entre financier et Tribeca – Fils thaïlandais et Locanda Verde

Où te vois-tu dans dix ans ? Quelle est la prochaine à l'horizon, un livre, un autre restaurant…?
À côté de l'océan et retiré dans un endroit où le soleil brille toute l'année. Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial.

Vous êtes sur votre lit de mort & le sexe ou le dîner ? (Et oui, vous devez en choisir un)
Si je suis sur mon lit de mort, je laisserais mon amant choisir. Espérons qu'elle saura mieux !


Q & A Avec Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

Comment Alain Allegretti jongle-t-il avec les restaurants de deux états différents ? « J'ai arrêté de dormir », explique-t-il. Mais ne vous attendez pas à ce que ce beau chef abandonne son jeu de golf ou son sexe. Alain Allegretti a du pain sur la planche en ce moment, avec l'ouverture de son nouveau restaurant, Azur, à Atlantic City, avec son restaurant phare, La Promenade des Anglais, mais il prend tout en main et n'a pas l'intention de ralentir de si tôt. C'est une bonne chose car il est l'un des jeunes chefs français les plus talentueux du pays.

Allegretti est arrivé pour la première fois sur la scène culinaire de New York en 2001, après avoir perfectionné ses compétences culinaires en France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapelle, et Restaurant Le Louis XV pour n'en nommer que quelques-uns. Et il ne fallut pas longtemps avant qu'Allegretti dirigeait son propre restaurant éponyme, Allegretti, suivie par La Promenade des Anglais. Vous ne trouverez pas de réplique de Le Promenade sur la côte du Jersey. « Azure est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande. » Et tandis qu'Allegretti s'est fait un nom comme « l'un des praticiens les plus adeptes de la cuisine française moderne de la ville », sa prochaine entreprise s'inspirera d'autres inspirations. “Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial,” nous dit-il. Pas étonnant qu'il ne dort pas beaucoup ces jours-ci.

Célibataire/Marié/Divorcé ?
Seul

Que vouliez-vous être quand vous avez grandi ?
Je ne sais toujours pas, et je me sens si jeune !

Quel a été votre premier emploi dans l'alimentation ?
Eplucheur et lave-vaisselle

Quel a été votre plus gros désastre en cuisine ?
Une fois, un boucher pour lequel je travaillais m'a poursuivi dans la cuisine avec un couperet parce qu'il n'aimait apparemment pas ma réponse moins que douce à une critique moins que douce de mon travail.

Tout d'abord, félicitations pour l'ouverture de votre deuxième restaurant, Azur. Pourquoi ouvrir un restaurant à Atlantic City ?
J'étais enthousiasmé par l'emplacement et l'idée de ce que Hôtel Revel essayait de créer. J'ai pensé que ce serait une bonne idée de faire un restaurant de fruits de mer aux côtés du Se délecter équipe et les chefs talentueux qu'ils ont réunis. Nous avons tous l'opportunité unique d'apporter quelque chose de différent au bord de la mer.

Comment décririez-vous les différences entre Azur et La Promenade des Anglaïss?
Machines à sous et lois sur les conteneurs ouverts ? Je plaisante… Ils sont complètement différents. La Promenade est une boîte à bijoux dans un quartier emblématique c'est un endroit où vous voulez que chacun de vos invités devienne votre bon ami. Azur est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande.

Décrivez vos repas idéaux aux deux.
Idem pour les deux - laitue Boston, vivaneau entier grillé et un plat moyen de Paccheri. Magnifique !

Avec un restaurant à New York et un nouveau à Atlantic City, comment conciliez-vous les deux ?
J'ai renoncé à dormir.

Quels étaient vos plats préférés que votre grand-mère vous a appris à cuisiner lorsque vous étiez enfant à Nice ?
Elle m'a appris à faire des pâtes fraîches et de la sauce tomate fraîche du jardin.

Votre carrière s'est étendue de la France à New York, de Le Cirque à Azur, Si vous pouviez tout recommencer, dans quelle cuisine aimeriez-vous vous retrouver ?
Tous étaient importants pour moi - pour créer une cuisine parfaite, je prenais un morceau de chaque endroit où je suis allé. je me sens chez moi à La Promenade des Anglais.

Qui sont certains de vos mentors culinaires ? Quelle est l'une des plus grandes leçons que vous ayez tirées d'eux ?
Alain Ducasse : Il m'a appris à intégrer une perspective commerciale avec une passion aveugle et honnête pour la nourriture
Jacques Maximin : Il m'a appris à cuisiner
Sirio Maccioni : Il m'a appris à être charismatique.

Lors d'un rare jour de congé, que ferions-nous pour vous et où vous trouverions-nous en train de manger ?
Je me lève tôt, je prends mon petit-déjeuner, je vais à la salle de sport, je joue au golf, je rencontre des amis pour un cocktail, je prends un bon dîner à la maison, en laissant de la place pour le dessert et le sexe – je dors, s'il y a du temps.

Quel est le dernier restaurant de New York qui vous a vraiment séduit ?
J'essaierai toujours toutes sortes de restaurants - mais mon endroit décontracté préféré est Locanda Verde.
Pour les bons basiques de fantaisie, vous ne pouvez pas vous tromper avec Eric et Daniel.

A part le vôtre, quels sont vos spots français préférés dans la ville ?
Boulud Sud

Comment décririez-vous votre style de cuisine ? Vous voyez-vous plutôt dans le camp français de la vieille école ou vous alignez-vous davantage sur la cuisine moderne ?
Eh bien, Pete Wells a eu la gentillesse de le résumer dans son NY Times critique de La Promenade quand il m'a appelé "l'un des praticiens les plus adeptes de la cuisine française moderne de la ville". Cette seule phrase était plus que flatteuse et vraiment humiliante !

Dans quel quartier habitez-vous et quels sont vos endroits préférés pour y dîner ?
Limite entre financier et Tribeca – Fils thaïlandais et Locanda Verde

Où te vois-tu dans dix ans ? Quelle est la prochaine à l'horizon, un livre, un autre restaurant…?
À côté de l'océan et retiré dans un endroit où le soleil brille toute l'année. Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial.

Vous êtes sur votre lit de mort & le sexe ou le dîner ? (Et oui, vous devez en choisir un)
Si je suis sur mon lit de mort, je laisserais mon amant choisir. Espérons qu'elle saura mieux !


Q & A Avec Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

Comment Alain Allegretti jongle-t-il avec les restaurants de deux états différents ? « J'ai arrêté de dormir », explique-t-il. Mais ne vous attendez pas à ce que ce beau chef abandonne son jeu de golf ou son sexe. Alain Allegretti a du pain sur la planche en ce moment, avec l'ouverture de son nouveau restaurant, Azur, à Atlantic City, avec son restaurant phare, La Promenade des Anglais, mais il prend tout en main et n'a pas l'intention de ralentir de si tôt. C'est une bonne chose car il est l'un des jeunes chefs français les plus talentueux du pays.

Allegretti est arrivé pour la première fois sur la scène culinaire de New York en 2001, après avoir perfectionné ses compétences culinaires en France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapelle, et Restaurant Le Louis XV pour n'en nommer que quelques-uns. Et il ne fallut pas longtemps avant qu'Allegretti dirigeait son propre restaurant éponyme, Allegretti, suivie par La Promenade des Anglais. Vous ne trouverez pas de réplique de Le Promenade sur la côte du Jersey. « Azure est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande. » Et tandis qu'Allegretti s'est fait un nom comme « l'un des praticiens les plus habiles de la ville en matière de cuisine française moderne », sa prochaine entreprise s'inspirera d'autres inspirations. “Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial,” nous dit-il. Pas étonnant qu'il ne dort pas beaucoup ces jours-ci.

Célibataire/Marié/Divorcé ?
Seul

Que vouliez-vous être quand vous avez grandi ?
Je ne sais toujours pas, et je me sens si jeune !

Quel a été votre premier emploi dans l'alimentation ?
Eplucheur et lave-vaisselle

Quel a été votre plus gros désastre en cuisine ?
Une fois, un boucher pour lequel je travaillais m'a poursuivi dans la cuisine avec un couperet parce qu'il n'aimait apparemment pas ma réponse moins que douce à une critique moins que douce de mon travail.

Tout d'abord, félicitations pour l'ouverture de votre deuxième restaurant, Azur. Pourquoi ouvrir un restaurant à Atlantic City ?
J'étais enthousiasmé par l'emplacement et l'idée de ce Hôtel Revel essayait de créer. J'ai pensé que ce serait une bonne idée de faire un restaurant de fruits de mer aux côtés du Se délecter équipe et les chefs talentueux qu'ils ont réunis. Nous avons tous l'opportunité unique d'apporter quelque chose de différent au bord de la mer.

Comment décririez-vous les différences entre Azur et La Promenade des Anglaïss?
Machines à sous et lois sur les conteneurs ouverts ? Je plaisante… Ils sont complètement différents. La Promenade est une boîte à bijoux dans un quartier emblématique c'est un endroit où vous voulez que chacun de vos invités devienne votre bon ami. Azur est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande.

Décrivez vos repas idéaux aux deux.
Idem pour les deux – laitue Boston, vivaneau entier grillé et un plat moyen de Paccheri. Magnifique !

Avec un restaurant à New York et un nouveau à Atlantic City, comment conciliez-vous les deux ?
J'ai renoncé à dormir.

Quels étaient vos plats préférés que votre grand-mère vous a appris à cuisiner lorsque vous étiez enfant à Nice ?
Elle m'a appris à faire des pâtes fraîches et de la sauce tomate fraîche du jardin.

Votre carrière s'est étendue de la France à New York, de Le Cirque à Azur, Si vous pouviez tout recommencer, dans quelle cuisine aimeriez-vous vous retrouver ?
Tous étaient importants pour moi - pour créer une cuisine parfaite, je prenais un morceau de chaque endroit où je suis allé. je me sens chez moi à La Promenade des Anglais.

Qui sont certains de vos mentors culinaires ? Quelle est l'une des plus grandes leçons que vous ayez tirées d'eux ?
Alain Ducasse : Il m'a appris à intégrer une perspective commerciale avec une passion aveugle et honnête pour la nourriture
Jacques Maximin : Il m'a appris à cuisiner
Sirio Maccioni : Il m'a appris à être charismatique.

Lors d'un rare jour de congé, que ferions-nous pour vous et où vous trouverions-nous en train de manger ?
Je me lève tôt, je prends mon petit-déjeuner, je vais à la salle de sport, je joue au golf, je rencontre des amis pour un cocktail, je prends un bon dîner à la maison, en laissant de la place pour le dessert et le sexe, je dors s'il y a du temps.

Quel est le dernier restaurant de New York qui vous a vraiment séduit ?
J'essaierai toujours toutes sortes de restaurants - mais mon endroit décontracté préféré est Locanda Verde.
Pour les bons basiques de fantaisie, vous ne pouvez pas vous tromper avec Eric et Daniel.

A part le vôtre, quels sont vos spots français préférés dans la ville ?
Boulud Sud

Comment décririez-vous votre style de cuisine ? Vous voyez-vous plus dans le camp français de la vieille école ou vous alignez-vous davantage sur la cuisine moderne?
Eh bien, Pete Wells a eu la gentillesse de résumer dans son NY Times critique de La Promenade quand il m'a appelé "l'un des praticiens les plus adeptes de la cuisine française moderne de la ville". Cette seule phrase était plus que flatteuse et vraiment humiliante !

Dans quel quartier habitez-vous et quels sont vos endroits préférés pour y dîner ?
Limite entre financier et Tribeca – Fils thaïlandais et Locanda Verde

Où te vois-tu dans dix ans ? Quelle est la prochaine à l'horizon, un livre, un autre restaurant…?
À côté de l'océan et retiré dans un endroit où le soleil brille toute l'année. Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial.

Vous êtes sur votre lit de mort & le sexe ou le dîner ? (Et oui, vous devez en choisir un)
Si je suis sur mon lit de mort, je laisserais mon amant choisir. Espérons qu'elle saura mieux !


Q & A Avec Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

Comment Alain Allegretti jongle-t-il avec les restaurants de deux états différents ? « J'ai arrêté de dormir », explique-t-il. Mais ne vous attendez pas à ce que ce beau chef abandonne son jeu de golf ou son sexe. Alain Allegretti a du pain sur la planche en ce moment, avec l'ouverture de son nouveau restaurant, Azur, à Atlantic City, avec son restaurant phare, La Promenade des Anglais, mais il prend tout en main et n'a pas l'intention de ralentir de si tôt. C'est une bonne chose car il est l'un des jeunes chefs français les plus talentueux du pays.

Allegretti est arrivé pour la première fois sur la scène culinaire de New York en 2001, après avoir perfectionné ses compétences culinaires en France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapelle, et Restaurant Le Louis XV pour n'en nommer que quelques-uns. Et il ne fallut pas longtemps avant qu'Allegretti dirigeait son propre restaurant éponyme, Allegretti, suivie par La Promenade des Anglais. Vous ne trouverez pas de réplique de Le Promenade sur la côte du Jersey. « Azure est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande. » Et tandis qu'Allegretti s'est fait un nom comme « l'un des praticiens les plus habiles de la ville en matière de cuisine française moderne », sa prochaine entreprise s'inspirera d'autres inspirations. “Mon prochain projet mettra en valeur mes origines asiatiques, une nouvelle version de Le Colonial,” nous dit-il. Pas étonnant qu'il ne dort pas beaucoup ces jours-ci.

Célibataire/Marié/Divorcé ?
Seul

Que vouliez-vous être quand vous avez grandi ?
Je ne sais toujours pas, et je me sens si jeune !

Quel a été votre premier emploi dans l'alimentation ?
Eplucheur et lave-vaisselle

Quel a été votre plus gros désastre en cuisine ?
Une fois, un boucher pour lequel je travaillais m'a poursuivi dans la cuisine avec un couperet parce qu'il n'aimait apparemment pas ma réponse moins que douce à une critique moins que douce de mon travail.

Tout d'abord, félicitations pour l'ouverture de votre deuxième restaurant, Azur. Pourquoi ouvrir un restaurant à Atlantic City ?
J'étais enthousiasmé par l'emplacement et l'idée de ce que Hôtel Revel essayait de créer. J'ai pensé que ce serait une bonne idée de faire un restaurant de fruits de mer aux côtés du Se délecter équipe et les chefs talentueux qu'ils ont réunis. Nous avons tous l'opportunité unique d'apporter quelque chose de différent au bord de la mer.

Comment décririez-vous les différences entre Azur et La Promenade des Anglaïss?
Machines à sous et lois sur les conteneurs ouverts ? Je plaisante… Ils sont complètement différents. La Promenade est une boîte à bijoux dans un quartier emblématique c'est un endroit où vous voulez que chacun de vos invités devienne votre bon ami. Azur est plus attrayant à l'échelle commerciale. Nous voulions créer une atmosphère vibrante de nourriture et de plaisir sur une plate-forme beaucoup plus grande.

Décrivez vos repas idéaux aux deux.
Idem pour les deux – laitue Boston, vivaneau entier grillé et un plat moyen de Paccheri. Magnifique !

Avec un restaurant à New York et un nouveau à Atlantic City, comment conciliez-vous les deux ?
J'ai renoncé à dormir.

Quels étaient vos plats préférés que votre grand-mère vous a appris à cuisiner lorsque vous étiez enfant à Nice ?
Elle m'a appris à faire des pâtes fraîches et de la sauce tomate fraîche du jardin.

Votre carrière s'est étendue de la France à New York, de Le Cirque à Azur, si c'était à refaire, dans quelle cuisine aimerais-tu te retrouver ?
Tous étaient importants pour moi – pour créer une cuisine parfaite, je prenais un morceau de chaque endroit où je suis allé. je me sens chez moi à La Promenade des Anglais.

Qui sont certains de vos mentors culinaires ? Quelle est l'une des plus grandes leçons que vous ayez tirées d'eux ?
Alain Ducasse : Il m'a appris à intégrer une perspective commerciale à une passion aveugle et honnête pour la nourriture
Jacques Maximin : Il m'a appris à cuisiner
Sirio Maccioni : Il m'a appris à être charismatique.

Lors d'un rare jour de congé, que ferions-nous pour vous et où vous trouverions-nous en train de manger ?
Je me lève tôt, je prends mon petit-déjeuner, je vais à la salle de sport, je joue au golf, je rencontre des amis pour un cocktail, je dîne à la maison et je laisse de la place pour le dessert et le sexe – je dors s'il y a du temps.

What’s the latest restaurant in New York that has really wowed you?
I will always try all kinds of restaurants – but my favorite casual spot is Locanda Verde.
For good fancy staples you can’t go wrong with Eric and Daniel.

Other than your own, what are your favorite French spots in the city?
Boulud Sud

How would you describe your cooking style? Do you see yourself situated in more of the old school French camp or do you more so align yourself with modern cooking?
Well Pete Wells was kind enough to sum it up in his NY Times review of La Promenade when he called me “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine.” That one sentence was beyond flattering and truly humbling!

What neighborhood do you live in and what are your favorite places to dine there?
Borderline between Financial and Tribeca – Thai Son et Locanda Verde

Where do you see yourself in ten years? What’s next on the horizon, a book, another restaurant…?
Next to the ocean and retired in a place where the sun shines all year long. My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial.

You’re on your deathbed…sex or dinner? (And yes, you must pick one)
If I’m on my deathbed, I would let my lover choose. Let’s hope she’ll know best!


Q & A With Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

How does Alain Allegretti juggle restaurants in two different states? “I gave up sleeping,” he explains. But don’t expect this handsome chef to give up his golf game or sex. Alain Allegretti has a lot on his plate right now, with the opening of his new restaurant, Azure, in Atlantic City, along with his flagship restaurant, La Promenade de Anglais, but he’s taking it all in stride with no plans to slow down any time soon. That’s a good thing because he’s one of the most talented, young French chefs in the country.

Allegretti first arrived on the New York dining scene in 2001, after honing his culinary skills in France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapel, et Restaurant Le Louis XV to name a few. And it wasn’t long before Allegretti was running his own eponymous restaurant, Allegretti, followed by Le Promenade des Anglais. You won’t find a replica of Le Promenade at the Jersey shore. “Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.” And while Allegretti has made a name for himself as “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine,” his next venture will draw upon other inspirations. “My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial,” he tells us. No wonder he’s not sleeping much these days.

Single/Married/Divorced?
Single

What did you want to be when you grew up?
I still don’t know, and I feel so young!

What was your first job in food?
Vegetable peeler and dishwasher

What was your biggest kitchen disaster?
One time, a butcher I worked for chased me around the kitchen with a cleaver because he apparently did not like my less than sweet response to a less than sweet criticism of my work.

First off, congratulations on the opening of your second restaurant, Azure. Why open a restaurant in Atlantic City?
I was excited about the location and the idea of what Revel Hotel was trying to create. I thought that it would be a great fit to do a seafood restaurant alongside both the Revel team and the talented chefs they brought together. We are all given the unique opportunity to bring something different to the seaside.

How would you describe the differences between Azure et La Promenade des Anglais?
Slot machines and open container laws? Kidding… They are completely different. La Promenade is a jewelry box in an iconic neighborhood it is a place where you want each one of your guests to become your good friend. Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.

Describe your ideal meals at both.
Same for both – Boston lettuce, whole grilled Snapper and a middle course of Paccheri. Magnifique!

With a restaurant in New York City, and a new one in Atlantic City, how do you balance the two?
I gave up sleeping.

What were some of your favorite foods your grandmother taught you to cook when you were a child growing up in Nice?
She taught me how to make fresh pasta and fresh tomato sauce from the garden.

Your career has spanned from France to New York, from Le Cirque à Azure, if you could do it all over again, what kitchen would you like to find yourself in again?
All of them were important to me – to create a perfect kitchen I would take a piece from every place I have been. I feel home at La Promenade des Anglais.

Who are some of your culinary mentors? What is one of the biggest lessons that you’ve learned from them?
Alain Ducasse: He taught me how to incorporate a business perspective with an unguarded and honest passion for food
Jacques Maximin: He taught me how to cook
Sirio Maccioni: He taught me how to be charismatic.

On a rare day off, what would we find you doing and where would we find you eating?
I wake up early, have breakfast, go to the gym, golf, meet friends for cocktails, have a lovely dinner at home, leaving room for both dessert and sex—sleep, if there’s time.

What’s the latest restaurant in New York that has really wowed you?
I will always try all kinds of restaurants – but my favorite casual spot is Locanda Verde.
For good fancy staples you can’t go wrong with Eric and Daniel.

Other than your own, what are your favorite French spots in the city?
Boulud Sud

How would you describe your cooking style? Do you see yourself situated in more of the old school French camp or do you more so align yourself with modern cooking?
Well Pete Wells was kind enough to sum it up in his NY Times review of La Promenade when he called me “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine.” That one sentence was beyond flattering and truly humbling!

What neighborhood do you live in and what are your favorite places to dine there?
Borderline between Financial and Tribeca – Thai Son et Locanda Verde

Where do you see yourself in ten years? What’s next on the horizon, a book, another restaurant…?
Next to the ocean and retired in a place where the sun shines all year long. My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial.

You’re on your deathbed…sex or dinner? (And yes, you must pick one)
If I’m on my deathbed, I would let my lover choose. Let’s hope she’ll know best!


Q & A With Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

How does Alain Allegretti juggle restaurants in two different states? “I gave up sleeping,” he explains. But don’t expect this handsome chef to give up his golf game or sex. Alain Allegretti has a lot on his plate right now, with the opening of his new restaurant, Azure, in Atlantic City, along with his flagship restaurant, La Promenade de Anglais, but he’s taking it all in stride with no plans to slow down any time soon. That’s a good thing because he’s one of the most talented, young French chefs in the country.

Allegretti first arrived on the New York dining scene in 2001, after honing his culinary skills in France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapel, et Restaurant Le Louis XV to name a few. And it wasn’t long before Allegretti was running his own eponymous restaurant, Allegretti, followed by Le Promenade des Anglais. You won’t find a replica of Le Promenade at the Jersey shore. “Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.” And while Allegretti has made a name for himself as “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine,” his next venture will draw upon other inspirations. “My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial,” he tells us. No wonder he’s not sleeping much these days.

Single/Married/Divorced?
Single

What did you want to be when you grew up?
I still don’t know, and I feel so young!

What was your first job in food?
Vegetable peeler and dishwasher

What was your biggest kitchen disaster?
One time, a butcher I worked for chased me around the kitchen with a cleaver because he apparently did not like my less than sweet response to a less than sweet criticism of my work.

First off, congratulations on the opening of your second restaurant, Azure. Why open a restaurant in Atlantic City?
I was excited about the location and the idea of what Revel Hotel was trying to create. I thought that it would be a great fit to do a seafood restaurant alongside both the Revel team and the talented chefs they brought together. We are all given the unique opportunity to bring something different to the seaside.

How would you describe the differences between Azure et La Promenade des Anglais?
Slot machines and open container laws? Kidding… They are completely different. La Promenade is a jewelry box in an iconic neighborhood it is a place where you want each one of your guests to become your good friend. Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.

Describe your ideal meals at both.
Same for both – Boston lettuce, whole grilled Snapper and a middle course of Paccheri. Magnifique!

With a restaurant in New York City, and a new one in Atlantic City, how do you balance the two?
I gave up sleeping.

What were some of your favorite foods your grandmother taught you to cook when you were a child growing up in Nice?
She taught me how to make fresh pasta and fresh tomato sauce from the garden.

Your career has spanned from France to New York, from Le Cirque à Azure, if you could do it all over again, what kitchen would you like to find yourself in again?
All of them were important to me – to create a perfect kitchen I would take a piece from every place I have been. I feel home at La Promenade des Anglais.

Who are some of your culinary mentors? What is one of the biggest lessons that you’ve learned from them?
Alain Ducasse: He taught me how to incorporate a business perspective with an unguarded and honest passion for food
Jacques Maximin: He taught me how to cook
Sirio Maccioni: He taught me how to be charismatic.

On a rare day off, what would we find you doing and where would we find you eating?
I wake up early, have breakfast, go to the gym, golf, meet friends for cocktails, have a lovely dinner at home, leaving room for both dessert and sex—sleep, if there’s time.

What’s the latest restaurant in New York that has really wowed you?
I will always try all kinds of restaurants – but my favorite casual spot is Locanda Verde.
For good fancy staples you can’t go wrong with Eric and Daniel.

Other than your own, what are your favorite French spots in the city?
Boulud Sud

How would you describe your cooking style? Do you see yourself situated in more of the old school French camp or do you more so align yourself with modern cooking?
Well Pete Wells was kind enough to sum it up in his NY Times review of La Promenade when he called me “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine.” That one sentence was beyond flattering and truly humbling!

What neighborhood do you live in and what are your favorite places to dine there?
Borderline between Financial and Tribeca – Thai Son et Locanda Verde

Where do you see yourself in ten years? What’s next on the horizon, a book, another restaurant…?
Next to the ocean and retired in a place where the sun shines all year long. My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial.

You’re on your deathbed…sex or dinner? (And yes, you must pick one)
If I’m on my deathbed, I would let my lover choose. Let’s hope she’ll know best!


Q & A With Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

How does Alain Allegretti juggle restaurants in two different states? “I gave up sleeping,” he explains. But don’t expect this handsome chef to give up his golf game or sex. Alain Allegretti has a lot on his plate right now, with the opening of his new restaurant, Azure, in Atlantic City, along with his flagship restaurant, La Promenade de Anglais, but he’s taking it all in stride with no plans to slow down any time soon. That’s a good thing because he’s one of the most talented, young French chefs in the country.

Allegretti first arrived on the New York dining scene in 2001, after honing his culinary skills in France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapel, et Restaurant Le Louis XV to name a few. And it wasn’t long before Allegretti was running his own eponymous restaurant, Allegretti, followed by Le Promenade des Anglais. You won’t find a replica of Le Promenade at the Jersey shore. “Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.” And while Allegretti has made a name for himself as “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine,” his next venture will draw upon other inspirations. “My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial,” he tells us. No wonder he’s not sleeping much these days.

Single/Married/Divorced?
Single

What did you want to be when you grew up?
I still don’t know, and I feel so young!

What was your first job in food?
Vegetable peeler and dishwasher

What was your biggest kitchen disaster?
One time, a butcher I worked for chased me around the kitchen with a cleaver because he apparently did not like my less than sweet response to a less than sweet criticism of my work.

First off, congratulations on the opening of your second restaurant, Azure. Why open a restaurant in Atlantic City?
I was excited about the location and the idea of what Revel Hotel was trying to create. I thought that it would be a great fit to do a seafood restaurant alongside both the Revel team and the talented chefs they brought together. We are all given the unique opportunity to bring something different to the seaside.

How would you describe the differences between Azure et La Promenade des Anglais?
Slot machines and open container laws? Kidding… They are completely different. La Promenade is a jewelry box in an iconic neighborhood it is a place where you want each one of your guests to become your good friend. Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.

Describe your ideal meals at both.
Same for both – Boston lettuce, whole grilled Snapper and a middle course of Paccheri. Magnifique!

With a restaurant in New York City, and a new one in Atlantic City, how do you balance the two?
I gave up sleeping.

What were some of your favorite foods your grandmother taught you to cook when you were a child growing up in Nice?
She taught me how to make fresh pasta and fresh tomato sauce from the garden.

Your career has spanned from France to New York, from Le Cirque à Azure, if you could do it all over again, what kitchen would you like to find yourself in again?
All of them were important to me – to create a perfect kitchen I would take a piece from every place I have been. I feel home at La Promenade des Anglais.

Who are some of your culinary mentors? What is one of the biggest lessons that you’ve learned from them?
Alain Ducasse: He taught me how to incorporate a business perspective with an unguarded and honest passion for food
Jacques Maximin: He taught me how to cook
Sirio Maccioni: He taught me how to be charismatic.

On a rare day off, what would we find you doing and where would we find you eating?
I wake up early, have breakfast, go to the gym, golf, meet friends for cocktails, have a lovely dinner at home, leaving room for both dessert and sex—sleep, if there’s time.

What’s the latest restaurant in New York that has really wowed you?
I will always try all kinds of restaurants – but my favorite casual spot is Locanda Verde.
For good fancy staples you can’t go wrong with Eric and Daniel.

Other than your own, what are your favorite French spots in the city?
Boulud Sud

How would you describe your cooking style? Do you see yourself situated in more of the old school French camp or do you more so align yourself with modern cooking?
Well Pete Wells was kind enough to sum it up in his NY Times review of La Promenade when he called me “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine.” That one sentence was beyond flattering and truly humbling!

What neighborhood do you live in and what are your favorite places to dine there?
Borderline between Financial and Tribeca – Thai Son et Locanda Verde

Where do you see yourself in ten years? What’s next on the horizon, a book, another restaurant…?
Next to the ocean and retired in a place where the sun shines all year long. My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial.

You’re on your deathbed…sex or dinner? (And yes, you must pick one)
If I’m on my deathbed, I would let my lover choose. Let’s hope she’ll know best!


Q & A With Azure & La Promenade’s Alain Allegretti

How does Alain Allegretti juggle restaurants in two different states? “I gave up sleeping,” he explains. But don’t expect this handsome chef to give up his golf game or sex. Alain Allegretti has a lot on his plate right now, with the opening of his new restaurant, Azure, in Atlantic City, along with his flagship restaurant, La Promenade de Anglais, but he’s taking it all in stride with no plans to slow down any time soon. That’s a good thing because he’s one of the most talented, young French chefs in the country.

Allegretti first arrived on the New York dining scene in 2001, after honing his culinary skills in France – Restaurant Le Chantecler, Chez Chapel, et Restaurant Le Louis XV to name a few. And it wasn’t long before Allegretti was running his own eponymous restaurant, Allegretti, followed by Le Promenade des Anglais. You won’t find a replica of Le Promenade at the Jersey shore. “Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.” And while Allegretti has made a name for himself as “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine,” his next venture will draw upon other inspirations. “My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial,” he tells us. No wonder he’s not sleeping much these days.

Single/Married/Divorced?
Single

What did you want to be when you grew up?
I still don’t know, and I feel so young!

What was your first job in food?
Vegetable peeler and dishwasher

What was your biggest kitchen disaster?
One time, a butcher I worked for chased me around the kitchen with a cleaver because he apparently did not like my less than sweet response to a less than sweet criticism of my work.

First off, congratulations on the opening of your second restaurant, Azure. Why open a restaurant in Atlantic City?
I was excited about the location and the idea of what Revel Hotel was trying to create. I thought that it would be a great fit to do a seafood restaurant alongside both the Revel team and the talented chefs they brought together. We are all given the unique opportunity to bring something different to the seaside.

How would you describe the differences between Azure et La Promenade des Anglais?
Slot machines and open container laws? Kidding… They are completely different. La Promenade is a jewelry box in an iconic neighborhood it is a place where you want each one of your guests to become your good friend. Azure is more appealing on a commercial scale. We wanted to create a vibrant atmosphere of food and fun on a much grander platform.

Describe your ideal meals at both.
Same for both – Boston lettuce, whole grilled Snapper and a middle course of Paccheri. Magnifique!

With a restaurant in New York City, and a new one in Atlantic City, how do you balance the two?
I gave up sleeping.

What were some of your favorite foods your grandmother taught you to cook when you were a child growing up in Nice?
She taught me how to make fresh pasta and fresh tomato sauce from the garden.

Your career has spanned from France to New York, from Le Cirque à Azure, if you could do it all over again, what kitchen would you like to find yourself in again?
All of them were important to me – to create a perfect kitchen I would take a piece from every place I have been. I feel home at La Promenade des Anglais.

Who are some of your culinary mentors? What is one of the biggest lessons that you’ve learned from them?
Alain Ducasse: He taught me how to incorporate a business perspective with an unguarded and honest passion for food
Jacques Maximin: He taught me how to cook
Sirio Maccioni: He taught me how to be charismatic.

On a rare day off, what would we find you doing and where would we find you eating?
I wake up early, have breakfast, go to the gym, golf, meet friends for cocktails, have a lovely dinner at home, leaving room for both dessert and sex—sleep, if there’s time.

What’s the latest restaurant in New York that has really wowed you?
I will always try all kinds of restaurants – but my favorite casual spot is Locanda Verde.
For good fancy staples you can’t go wrong with Eric and Daniel.

Other than your own, what are your favorite French spots in the city?
Boulud Sud

How would you describe your cooking style? Do you see yourself situated in more of the old school French camp or do you more so align yourself with modern cooking?
Well Pete Wells was kind enough to sum it up in his NY Times review of La Promenade when he called me “one of the city’s most adept practitioners of modern French cuisine.” That one sentence was beyond flattering and truly humbling!

What neighborhood do you live in and what are your favorite places to dine there?
Borderline between Financial and Tribeca – Thai Son et Locanda Verde

Where do you see yourself in ten years? What’s next on the horizon, a book, another restaurant…?
Next to the ocean and retired in a place where the sun shines all year long. My next project will showcase my Asian background, a new version of Le Colonnial.

You’re on your deathbed…sex or dinner? (And yes, you must pick one)
If I’m on my deathbed, I would let my lover choose. Let’s hope she’ll know best!


Voir la vidéo: Alain Allegretti on Martha Stewart Show October 13, 2011 (Mai 2022).